Altermonnaies : une newsletter sur la Monnaie libre et autres monnaies alt

Bonjour,
Depuis quelques semaines, j’anime une newsletter consacrée à la Monnaie libre, ainsi qu’aux autres monnaies alternatives « gratuites » que j’appelle « Altermonnaies ».

Pour l’instant je n’ai encore parlé que de Monnaie libre. Comme je ne suis pas tout à fait « dans l’orthodoxie » de la monnaie libre, il y a des débats parfois virulents. :wink:

Mais jugez par vous-même sur Altermonnaies | Partager.io . Sur cette page, vous pouvez vous inscrire à la newsletter (un billet par semaine) pour vous informer et suivre les débats. Si vous ne souhaitez pas vous inscrire et laisser votre adresse mail, cliquez sur « Découvrir » pour accéder aux contenus de la newsletter.

2 « J'aime »

Chouette, mais attention avec le terme monnaies alternatives ou altermonnaies, il s’agit de monnaies Non libres qui comme le terme monnaie locale et complémentaire aussi engendre et sème la confusion auprès de ceux qui n’ont pas assisté à une conférence explicative.

@Mateo On est d’accord que toutes les monnaies alternatives que j’appelle Altermonnaies ne sont pas libres au sens de la « Monnaie libre ». Elles se caractérisent par leur « gratuité » (on les obtient sans travailler ou sans payer) et possèdent un potentiel de changement social. J’en parlerai donc aussi dans cette newsletter.

Cela permettra aussi aux membres de la Monnaie libre de voir ce qu’il se fait ailleurs dans le domaine des monnaies alternatives, et peut-être de s’inspirer de certaines pratiques.

L’agent non bancaire qui hérité de monnaie non libre bancaire peut en créer des unités supplémentaire sans travailler, « gratuitement ».

Les monnaies alternatives non libres , c’est à dire les monnaies nées autrement que la monnaie habituelles, sont les bitcoin et altcoins.
Nb: les monnaies bancaires locales ne sont pas alternatives.

Dans ma newsletter, je ne parlerai pas des monnaies locales complémentaires, elles ne sont pas « gratuites ». Je ne parlerai pas du Bitcoin et autres altcoins, ils ne sont pas « gratuits ».

Par contre, je parlerai des différentes monnaies et projets de monnaies alternatives que l’on peut acquérir gratuitement : Myubi, Gooddollar, Circles, etc.

On peut obtenir gratuitement n’importe qu’elle monnaie.
C’est de création dont il s’agit de discerner le type : libre ou non libre.
a ce jour il n’existe qu’une seule monnaie libre, la Ğ1.
nb: le terme de monnaie alternative n’est pas clairement défini, certains appellent alternatives les monnaies locales.

Si pour toi « ne pas être dans l’orthodoxie » , c’est par exemple préconiser un taux de 1€ = 1 June , moi j’appelle plutôt ça faire prendre des risques financiers à d’autres sans assurer le moindre système de convertibilité, je te confirme que le débat est plus que houleux. Ca n’a rien à voir avec l’orthodoxie. C’est de l’inconséquence. De l’irresponsabilité. Et en terme de doctrine à respecter avec orthodoxie, prôner la convertibilité sans garantie en est plus une que de rappeler les règles prudentielles et de discernement.

Ton débat houleux se situe entre la nécessité physiologique de la croyance et la nécessité sociétale de la pensée critique. Entre une satisfaction individuelle et un effort collectif. Entre la manipulation (positive peut-être) et l’autonomisation.

Bonne chance.

2 « J'aime »

Une monnaie adossée est une monnaie dont il est garanti que les personnes peuvent toujours l’échanger contre un montant prédéterminé d’un autre actif.

Donc si tu n’est pas prêt à faire l’échange tu ne peux pas prétendre que 1 € = 1 ğ1.
Ce n’est pas l’orthodoxie, c’est la réalité constatée.

Ce serait intéressant de publier cette newsletter sur la plateforme décentralisée https://hive.blog

Bonjour @jlcrcfx ,
j’ai beaucoup de mal de comprendre ce dont il s’agit. Plusieurs points dans mon post ci-dessous :

  1. J’essaie de consulter les « billets » publiés, mais il me semble qu’il m’en manque. J’ai essayé de trouver le début et lire dans l’ordre les premiers, mais vous parlez parfois de billet précédent qu’il me semble ne pas avoir lu… Peut-être aurais-je dû m’inscrire (?), mais je ne le souhaite pas tant que je ne comprends pas de quoi il s’agit.
    Ensuite je ne vois traitées pour l’instant que des affirmations très vagues, avec « dans le prochain billet je vous en dirai plus »… et je ne trouve pas la suite. Les seules choses que je vois dans ces « billets », je les connais, elles concernent la Ğ1. Qu’en est-il des autres « altermonnaies » ?
    Détail de vocabulaire, le terme « fiduciaire » dans vos écrits semble mal utilisé. L’Euro actuel n’est qu’à quelques % fiduciaire (en pièces et billets), et très largement scriptural. Mais cela n’est pas bien grave.

  2. Si je regarde les « altermonnaies » citées ci-dessus, « Myubi » et « Gooddollar », comme je n’ai pas encore trouvé d’infos dans les billets consultés, j’essaie de cruser moi-même. Je n’ai pas l’impression d’être dans un environnement sortant vraiment de la finance néo-libéraliste ou des crypto "classiques. Sur Gooddollar par exemple, Il semble que cela parte de financeurs spéculateurs fortunés qui acceptent de laisser une partie de leurs intérêts de placements (en gros, leurs miettes) à des mendiants qui s’inscrivent comme bénéficiaires pour récolter chacun sa petite partie desdites miettes (donc des miettes de miettes). On est très loin de monnaie qui partirait du peuple, de l’humain, et aussi très loin de l’économie réelle non ? Lorsque les financeurs altruistes vont s’essouffler, que va-t-il se passer ? Et surtout le système me semble plutôt ( si je l’ai bien compris) irrespectueux des « bénéficiaires ». Désolé d’être direct. Citer cela comme une alternative à la Ğ1, en laissant entendre que ce serait une démarche similaire me semble extrêmement abusif. Quant à la formulation « que l’on peut acquérir gratuitement », en effet c’est le cas, de même qu’un mendiant dans la rue peut obtenir des € gratuitement, si le riche passant lui en donne, selon le même mécanisme que celui du GoodDollar. Dans ce sens l’Euro devrait être cité comme une monnaie que l’on peut obtenir gratuitement (?).
    Si j’ai très mal compris le principe de GoodDollar, merci de me corriger !

Je n’ai pas approfondi « MyUBI » mais cela semble un principe similaire, peut être quand même plus caritatif, où des « financeurs » font des dons de manière plus libre, pas forcément liés à des %tages de spéculations ou de placements. Ensuite sur l’appli il faut cliquer sur « Claim My UBI »… traduction « Réclamer mes UBI tokens », ou encore « Mendier quelques pièces ». De plus, ces tokens sont puisés dans un « Charity pool » et on voit la valeur équivalent en USD. Très bien, merci aux généreux donateurs, ils font du bien aux gens dans le besoin. Mais ici encore, on reste très fortement adossé aux monnaies officielles et/ou aux crypto-monnaies, et on est très très loin des concepts et des valeurs fondamentales de la monnaie libre. On est dans un concept de gens fortunés qui font de la charité, ce qui est bien, mais très différent de ce que j’appellerais une « monnaie alternative ».
Me trompe-je ?
Enfin, si je regarde Circle, sur coinacademy.fr je vois que ce qui est derrière tout cela ce sont des entreprises financières américaines, que la version EuroC de leur « monnaie » est adossée à parité avec l’€, et que « …la procédure permettant d’obtenir de l’EUROC à partir de leur plateforme. Concrètement, il suffit de lier son compte Silvergate à son compte Circle puis de déposer de l’euro sur Circle afin de recevoir de l’EUROC en échange. ». Ici encore très très loin de l’esprit Ğ1 !

2 « J'aime »

Ce sujet a été automatiquement fermé après 90 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.