Dynamiques régionales

Le Sud-ouest et Toulouse en particulier ont été les pionniers de la monnaie libre si j’en crois ce que j’ai lu et entendu jusqu’ici. :slightly_smiling_face:
Depuis l’été dernier il me semble que c’est le quart Sud-est qui a connu l’essor le plus net dépassant même en nombre de membres certifiés, le quart Sud-ouest.

  • Cette dynamique amène d’ailleurs peut-être même l’exploration d’autres pistes (parité G1/MNL, pratiques différentes,etc.) que celles expérimentées jusqu’ici.

Ce qui est clair en tous cas c’est que la monnaie libre intéresse plus le Sud que le Nord (4 fois plus de membres apparemment!).
Des idées sur la cause de cette différence? Surtout Nord/Sud (mais aussi Est/Ouest) :thinking:

2 « J'aime »

Non, ce n’est pas une région géographique qui est pionnière mais un individu en particulier qui y vit et qui développe activement l’éveil sur la création monétaire depuis fin 2013.

Cet individu du Sud ouest est allé à plusieurs reprises l’été dernier dans le Sud Est ainsi qu’en Belgique et en Espagne pour aider les conférenciers à expliquer les différents types de créations monétaire et la Ğ1 en particulier.

Toute monnaie est échangeable avec une autre.
Parler de parité d’unités de mesures différentes (de création différentes) entre elles n’a pas de sens quand on y réfléchi en profondeur.
Nb: les monnaies locales sont à parité avec l’euro parce qu’elles sont de l’euro en réalité, elles ne sont pas des monnaies de créations différentes.

Ils serait intéressant de mesurer la Ğrichesse produite par cet essor, si c’est pour vendre 3 crêpes en 5 ans et s’auto-proclamer partisant d’un nouveau paradigme c’est too much. Il y a des endroits avec 3 fois moins de gens qui font le triple des endroits " faussement " dynamique.

L’annulation des RML à Paris à cause du covid, cet événement aurait été un grand tournant si il avait eu lieu.

affiche-utilisateurs

Et pour le reste… peut être la même histoire que pour les pains au chocolat contre la team chocolatine.

Copie de Copie de Copie de Copie de Copie de Copie de Copie de Copie de Copie de Copie de Copie de Copie de Copie de Copie de Copie de déconfinement bancaire

1 « J'aime »

lemelon

L’essentiel est de reconnaître, discerner la réalité du narratif.

Pour moi c’est assez logique vu que la June s’est d’abord développée dans le sud-ouest…Il faut le temps que les contacts avec les autres régions se fassent et aussi que l’information passe et se diffuse et que les premiers " initiés" du Nord et de l’Est fassent des petits :wink::slightly_smiling_face:. C’est en bonne voie je pense… Je suis du Nord -est :rofl:

Je ne sais pas si ton explication colle au développement dans le Sud-ouest c’est possible, je n’ai pas d’éléments concrets pour en discuter mais en tous cas elle ne colle absolument pas à la façon dont ça s’est passé dans le Sud-Est, là on est dans la distorsion de la réalité au profit d’un narratif préétabli. :rofl:

Oui mais les infos sur la June sont sur Internet, pourquoi est-ce que ce sont des gens du Sud qui s’y sont intéressés en priorité.

La première fois que j’ai vu un commentaire sur internet concernant la monnaie libre, il y avait un lien vers « monnaie-libre-Occitanie », J’en ai conclu que ce n’était pas pour moi, sans chercher à en savoir plus.

Il s’agit d’observation: la dynamique découle du développement de conférence d’individus.
D’abord autour de matiou dans le sud ouest, en Belgique et en Andalousie , le developement sur le sud est a été largement boosté par ses rencontres autour de Philippe Guillemant.

@did : les pseudo rencontres internet se sont développées a cause du confinement gouvernemental mais les véritables rencontres reprennent depuis peu.
j’ai conférencé au taquet sans arrêt, dans le sud ouest et ailleurs de 2014 à aujourd’hui.

@Maaltir le site https://monnaielibreoccitanie.org est le premier site de groupe local historique de la monnaie libre avec celui du Sou mayennais.

Parce que dans le sud-ouest, on dit « chocolatine » et non « pain au chocolat » :grin:

Largement non, localement oui. :slightly_smiling_face:
On voit que tu n’es pas familier de la région.
Dans les alentours de Forcalquier (04) c’est clair et net, surtout parce qu’ il y a eu convergence entre Philippe et le café des libertés.
Ailleurs (Gard, Vaucluse, Drôme, Ardèche) clairement non, cela avait commencé avant ou cela a connu un essor parallèle mais sans rapport causal.
Je crois que tu surestimes l’effet des conférences (même si pour ma part ça a marché puisque j’y suis venu suite à une conférence de Philippe, mais je suis quasiment le seul sur les 120 du groupe, même si d’autres apprécient ses livres).
Si une idée ne rencontre aucun écho parmi le public quel que soit le conférencier ça ne prend pas (les billets par exemple ont du mal à s’imposer).
En fait ces explications mécanistes de cause à effet (là où je conférence ça se propage automatiquement) me semblent tout à fait insuffisantes pour expliquer l’engouement limité et symbolique mais prometteur de la June.
Les pistes suggérées par Philippe en revanche me semblent plus coller à ce que j’observe et ressens. (Une idée présente dans l’air, le futur ou l’inconscient collectif que chacun peut capter intuitivement et que certains conférenciers peuvent aider à faire émerger).
Correctif : Je n’étais pas le seul sur 120, j’en ai rencontré 2 autres depuis (même si c’était des conférences en vidéo)

Il ne s’agit pas d’estimation mais de constat:
La compréhension est nécessaire pour développer le changement de paradigme.

Il n’y a pas de « constat » qui s’imposerait à tous, mais des point de vue et des observations.

Les modérateurs te demandent de ne plus faire passer tes avis personnels pour des constats.

Tu aurais par exemple pu écrire: « Il me semble que la compréhension est nécessaire pour développer un changement de paradigme, et que cette compréhension passe principalement par les conférences. »

Ce qui reste un point de vue et pas une observation. Une observation c’est « nous avons organisé tel questionnaire, voici les statistiques des réponses », mais toute conclusion restera un point de vue, une interprétation, pas un constat.

Pour observer l’effet des conférences, une possibilité serait de faire remplir un questionnaire à tous les membres de la Ğ1 pour savoir pour chacun d’entre eux si c’est une conférence qui les à mené à rejoindre la Ğ1, les réponses d’un tel questionnaire pourrait apporter de la crédibilité à ton point de vue, ou au contraire tendre à montrer qu’il est peu crédible, mais dans les 2 cas ce ne serait pas un « constat ».

La prochaine fois que tu fait passer ton avis pour un constat, nous constaterons à quel point le forum se porte mieux quand tu n’y poste pas…

3 « J'aime »

un constat ne s’impose évidement pas , il se vérifie par l’expérience (renouvelée et comparative).
Les avis, observations et points de vue sur un clavier sans expériences (renouvelées et comparatives) sont des postures .

autrement dit, l’absence de conférence explicative (avec réponses aux questions) ne permet pas l’émergence de « dynamique » solide et durable, ceci se vérifie sur le terrain.

Il s’agit de ton constat personnel.
On ne remet pas en cause sa pertinence. Cependant tu dois admettre que d’autres peuvent faire un constat différents de par leurs propres expériences sur le terrain.

On peut imaginer des « dynamiques solides et durables » sur le terrain malgré l’absence de « conférence explicative avec réponses aux questions », peut être remplacés par de nombreux gmarchés et de l’entraide entre pair, ou bien des ateliers, ou bien des commerçants se mettant d’accords pour accepter la monnaie derrière un modèle économique pérenne, ou que sais-je encore de ğméthode non encore inventé ou qui nous est inconnu.

C’est de cette posture dont nous parlons.
Ton expérience est précieuse, mais laisse la place aux autres témoignages.

3 « J'aime »

Une expérience est toujours personnelle puisqu’elle est vérifiée sur le terrain, contrairement aux postures et avis derriere l’ecran sensible à l’effet de mode et à l’imaginaire loin de la réalité.

L’absence de conférence explicative locale engendre d’une part très peu d’échange economique et surtout engendre le non respect de la licence.
La réalité sur le terrain en témoigne.
Bref, conferencer est la clef de la dynamique. :slight_smile:

Ce sujet a été automatiquement fermé après 90 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.