Flyer pour expliquer la monnaie libre aux commerçants

Bonjour,
Je vous soumet l’idée de faire un petit flyer taille A5 pour expliquer en quelques mots pourquoi la june est un bon moyen pour les petits commerçants de faire du commerce.

L’idée n’est pas de convaincre les personnes de rejoindre la toile de confiance, mais de montrer les avantages à accepter cette monnaie. Je pense notamment à ceux qui utilisent déjà des monnaies locales.

Je serai partant pour réaliser le travail graphique, mais je manque d’arguments pour étayer le propos textuel !


Exemple concret

Je vais régulièrement dans un café en ville à Toulouse. Je me dis que ça serait sympa de pouvoir les payer en june. J’ai déjà causé avec la serveuse, mais à part lui expliquer les principes de la monnaie libre je suis bien démuni pour lui montrer que commercialement parlant c’est une bonne idée. Et c’est la que j’ai besoin de votre aide !! :slight_smile:

3 « J'aime »

Salut pascal,
Il te suffit de proposer à la serveuse de venir à un apéro monnaie Libre local .

Alors oui, je peux et je l’ai déjà fait. Mais ça c’est un investissement personnel. Le sens de ma démarche c’est de pouvoir « appâter le commerçant » avec les valeurs de la monnaie libre et en montrant les avantages qu’il peut en retirer !
Le fait d’avoir un flyer à leur destination permet d’avoir de bon argument quand on est chez eux, d’engager la conversation et pourquoi pas de faire d’une pierre deux coups, à savoir avoir un commerce qui accepte les junes et une nouvelle personne qui rejoins la toile de confiance.

Mais je distingue bien les deux aspects. D’un côté une démarche personnelle et de l’autre une démarche commerciale.

1 « J'aime »

La monnaie libre doit être produite personnellement avant de pouvoir servir au commerce.

Exemple de flyer que tout individu peut trouver à un apéro monnaie libre du collectif mlo : imageimage

6 « J'aime »

Et surtout : cas presque unique dans le monde , ici sur Toulouse venir à un apéro mlo permet de prendre conscience de l’interet commercial précisément vu le nombre de biens et services proposés et échangés pendant ces temps de rencontre.

Alors merci pour le lien vers le flyer. Typiquement il s’adresse aux personnes qui veulent faire partie de la toile de confiance.

Pour s’adresser aux commerçants il faudrait reprendre compléter et enrichir les trois derniers paragraphes :

  • Les entreprises et commerçants peuvent utiliser légalement la g1, elle est une valeur économique numérique …
  • Elle n’est pas créée pour remplacer l’euro, mais pour disposer d’une monnaie alternative plus humaine et viable
  • Elle pourrait aussi permettre de faciliter les échanges dans les SEL.

Et ensuite ils pourront venir aux rencontres, une fois qu’ils seront intéressés par ce moyen de paiement. Sinon ils ne viendront pas (question de temps souvent) …

Je pense qu’on a tous des petits commerces autour de nous qu’on aimerai bien voir accepter la June. Ce flyer serait un outil de plus pour promouvoir la monnaie libre.

2 « J'aime »

N’hésites pas.
Les rencontres en apéro ml servent aussi à cela.

Je ne connais rien de plus efficace que de voir de ses propres yeux les échanges s’operer .
Il suffit que chacun emmène quelqu’un de nouveau à chaque rencontre apéro (conf , discussion, marché) pour que ça se développe exponentiellement.
C’est précisément parce que nous sommes quelques uns qui nous responsabilisons sur Toulouse et sa region sur cela que le dynamisme ic est si perceptible.
Comme pour tout c’est en pratiquant régulièrement que l’on progresse.

Hello,
les commerces pourraient se créer des comptes portefeuilles simple pour recevoir les paiements en june (ou des dons pour commener…) , déja dans un premier temps. La difficulté pour eux après est de trouver un fournisseurs qui serait d’accord de recevoir des june contre qql 'chose qu’ils revendrais ou qui leur servirait dans leur commerce ( contre des junes bien sure…).

1 « J'aime »

Ce qui est bien avec la ğ1 c’est que c’est simple
, tout le monde a le même parcours à développer: comprendre, ouvrir un compte , échanger avec.

1 « J'aime »

Je déterre ce sujet. Lascapi, as-tu refait le flyer en question depuis ? Et sinon, quelqu’un en connaitrait-il une autre version, plus visuelle, moins « étouffe chrétien » ?

Je découvre le sujet car je me suis inscrite hier sur ce forum. Je suis moi même commercante, je gère un institut de beauté et une boutique esoterique en ariège 09. J’ai vu qu’il n’y a pas de groupe en ariège et donc j’aimerai avoir un flyer ça me permettrait d’avoir un support pour en discuter avec les artisans et producteurs locaux.

1 « J'aime »

les flyers qui vous seront distribués dimanche au Ğmarché de Noël concernent tout le monde indifferemment.
Nous sommes tous commerçants , professionnels potentiels.

Bonjour, et pour celleux qui sont loin, existe-t-il un fichier source téléchargeable?

1 « J'aime »

Hello,
Je me permet de partager le lien du flyer que j’ai fait il y a quelques mois : Flyer découverte pour néophytes
J’espère qu’il servira :wink:

7 « J'aime »

Bonsoir, Merci pour ce partage !

1 « J'aime »

Salut,
Je n’ai pas été au bout de ma démarche mais ça reste un sujet d’actualité pour moi. Parce qu’on peut tous vendre des chose, mais on n’est pas tous appelé à être commerçant.

Il y a des problématiques qui sont spécifiques à leur profil, comme la fiscalité des entreprises, la rentabilité et j’en passe, qui mériterai une communication à part. Et ça serait complémentaire au support pour les personnes qui veulent faire parti de la toile de confiance bien sûr.

Mais ça va pas se faire tout seul ^^

1 « J'aime »

vendre c’est être commerçant le temps de la vente.
Il n’y a pas de problématique spécifique à un échange, la fiscalité considère la monnaie libre comme une marchandise, un actif et non pas comme de la monnaie à pouvoir libératoire de crédit bancaire .

Lorsqu’un individu subi un contrôle fiscal il doit être en mesure de montrer qu’il n’y a pas de monnaie (à pouvoir libératoire de crédit bancaire) utilisée, en conservant une facture établissant les coordonnées de la personne qui a échangé un actif avec le bien ou le service rendu.

Salut,
sans jouer sur les mots, je ne suis pas d’accord avec toi, on peut tous être vendeur, mais pas être commerçant qui est un statut à part :

Définition de commerçant

Personne physique ou morale qui exerce habituellement des actes de commerce, et qui est inscrite au registre du commerce et des sociétés. Le commerçant se verra attribuer un statut juridique particulier tenant à la spécificité de son activité. Ce statut vise à protéger l’outil de travail du commerçant (notamment son commerce). Il vise aussi à protéger d’autres personnes comme les créanciers ou les clients. De la qualification de certaines actions en acte de commerce découlera la qualification de commerçant pour désigner l’auteur de ces actes.

Tous ça pour dire que j’aime bien acheter et vendre en June, que je ne suis pas commerçant pour autant, et que se pencher sur les problématique qui leur son propre c’est une bonne idée pour le développement de la June. :slight_smile:

2 « J'aime »