Places de marché centralisées, et comparaison vis à vis de gchange

Je rappelle aussi l’existence des autres places de marché, complémentaires à gchange bien que centralisées et parfois non libres :

  • G1Bien : très convivial et rapide. beaucoup de choses y sont à reprendre, pour améliorer gchange, à commencer le visuel et les catégories proposées, bien pensées. Merci à Ludovic (et à Istres !) pour son travail !
  • Gannonce : financement participatif et +
4 « J'aime »

Je ne connaissais pas G1bien, et c’est vrai que leur site est très agréable, ça mériterait d’être plus connu.
S’il y a un logo, je le veux bien pour le faire tourner et aider à faire connaître l’outil.

1 « J'aime »

Ça serait bien que Ğ1Bien soit libre aussi… :slight_smile:

1 « J'aime »

on peut désormais y rajouter :

https://petitecolo.fr

https://g1book.org

image

www.g1book.org

Un outil de plus pour regrouper les Junistes.

Visualisation des amis que l’on a certifiés et ceux qui nous ont certifiés.

Groupes, événements, vidéos…
Liens vers les sites principaux de la monnaie libre de quoi avoir tout sous les yeux.

Bonne visite

rv-bergerie :wink:

Hum… les réseaux sociaux sont fait pour partir d’un profile, et définir un ou plusieurs centres d’intérêt.
Je ne suis pas certains que partir d’un seul centre d’intérêt commun (la G1) servent à quelque chose. D’autant qu’il existe des alternatives beaucoup plus élaboré, comme ScuttleButt, en pair-à-pair (P2P).

Si le centre d’intéret commun à ce site est une monnaie P2P G1 , pourquoi utiliser un outil centralisé ?

Il y a, je trouve, une incompréhension entre les « solutions prétendues alternatives », qui ne sont en fait que des pâles copies de systèmes centralisées type GAFAM, avec du code non-libre, avec juste quelques fonctionnalités en plus, souvent peu coûteuses à développer) et de réels alternatives durables, décentralisées et dont le code est libre, avec dernière, cette fois, un vrai engagement long terme.

Je m’interroge enfin sur les réels motivations de captation d’audience que peuvent avoir les personnes qui développent de tels outils centralisés, non libre.Veulent ils monter leur startup ? Ou tout au moins, n’y a t’il pas, caché dernier, encore et toujours l’orgueil de faire mieux que le voisin ?
Qu’est-ce qui nous garanti que ces services seront maintenu dans le temps, au delà de leur créateur ? Qu’il ne vont pas revendre la solution ensuite ? Rien de nous garantie contre cela, du fait de la mauvaise architecture de ses systèmes, de type « captatrice ».

S’il vous plaît : ne vous laissez pas appâter bêtement par des promotions tape à l’œil.
Franchement… c’est décourageant. N’attendons pas non plus que les créateurs eux-même de ces systèmes soient objectif (moi compris) : juger par vous même, en utilisant votre raison dans un vision long terme.

Bref, tout ceci n’a rien à voir avec gchange, qui est conçu pour être P2P. Un deuxième noeud gchange a d’ailleurs été déployé. Nous travaillons avec @bpresles pour régler les dernier soucis.

Quand vous ajouté des annonces à gchange, vous contribuer de manière indirect à ce que des développeurs s’y intéressent, car son code est libre, et ainsi que la solution soit durable et que les fonctionnalités s’y développent.

6 « J'aime »

Et non, je ne me sens pas orgueilleux en écrivant ces critiques (bien que je sois orgeuilleux par ailleurs - comme tout homme) : je rappelle juste des évidences sur les systèmes informatiques :

  • système P2P / système centralisé;
  • code libre / non libre;

Ceci devrait pourtant être compréhensible par toute personne ayant compris la monnaie libre G1, et ayant qui plus est des compétences en informatique, comme la plupart de ces créateurs d’outils pré-cités.

1 « J'aime »

Ton chemin est clairement le plus court, le plus cohérent et le plus juste.

Mais le plus important n’est-il pas que tous les chemins mènent à Rome ?

Si cet outil centralisé peut faire découvrir la ML à des personnes qui n’y seraient pas venus sans, c’est déjà une bonne chose, même si l’outil n’est pas parfait selon nos critères de libristes. Comme gnie, ou comme, plus récemment et dans une moindre mesure, petitecolo. Chacun fait ce qu’il peut avec ce qu’il a, l’important est de faire progresser l’idée, non ?

Mais tu as tout à fait raison de rappeler pourquoi la décentralisation des données est si importante à nos yeux ! Je voulais juste tempérer car toutes ces initiatives personnelles sont quand même réjouissantes, même si elles ne sont pas parfaites, elles montrent un réel enthousiasme et une envie de le partager avec le plus grand nombre possible… Peut-être que leurs créateurs réfléchiront et feront évoluer leur outil vers une version plus compatible avec nos valeurs libristes dans un futur proche ?

La ML introduit le concept du Libre et amène naturellement au logiciel libre les gens qui ne s’y intéressaient pas avant. Je reste confiant, c’est une des meilleures ambassadrice du Libre. Je ne compte plus le nombre d’installation d’OS linux que j’ai réalisé après que des nouveaux membres se soient plongé dans le concept, tant sur Mac que sur Windows… Y’a une temporalité qui n’est pas la même pour tous, hélas, sans ça ça fait longtemps que les GAFAM n’existeraient plus :frowning:

Cette monnaie est un accélérateur de prise de conscience. C’est la fameuse pilule rouge :wink:

2 « J'aime »

Conserver les habitudes issues de l’ancien monde à abandonner permet il de faire progresser l’eveil (que certains appellent idée ?!)

En attendant de pour faire mieux.
Une petite visite ici pour commencer.

Liens dat : d78f1dea91212903be9ed3f2d550167f9a0b47a6039cf5dd192095e8f49a10e7

Peut-être tout simplement parce que, au vu des ressources actuelles, @kimamila est le seul à se donner la peine de maintenir un nœud (ce qui n’est d’ailleurs pas vrai puisqu’il existe un autre nœud, mais je me demande bien par quelle magie - si le code n’est pas libre). Pour rappel, la liberté des uns s’arrête à la liberté des autres. Liberté ≠ faire ce que je veux.

2 « J'aime »

Il faut distinguer logiciel client et serveur (ou pod). Chacun a un état d’avancement différent, a ses propres bugs ou évolutions en attente.
Le client gchange, par exemple, reprend du code de Cesium et n’est pas du tout avancé sur la sélection automatique des noeuds, dans le cas où le cas noeud configuré n’est plus accessible.
Heureusement, ce problème de serveur que j’ai eu m’a obligé à me pencher dessus. La prochaine version du client (1.3) permettra le basculement automatique.

Ce noeud n’est pas juste un noeud de sauvegarde, puisqu’il a tout ce qu’a mon serveur. Il a les même fonctionnalités, et il est hébergé par une autre personne.

La synchronisation entre les noeuds dépends des règles que chaque administrateur configuré sur son noeud gchange. Il choisit les règles, notamment comme l’ancienneté maximale d’une annonce, les quota anti-spam, les règles des modérations. Bientôt même la zone géographique pour par exemple que les Espagnols utilisant leur noeud ne voit plus les annonces françaises - s’ils le souhaitent.
Toute ces règles font que les documents différents entre les noeuds.

Par ailleurs un noeud mal configuré, ou juger pas un confiance par un autre, ne pourra pas être moissonné - par exemple s’il n’est pas joignable par sa fiche de pair envoyé au réseau.

Il ne faut pas confondre le code, qui est libre, et l’usage du code, qui dépend toujours des machines sur lequel il fonctionne, et donc de son propriétaire.
Oui le code de gchange est libre, et chacun le récupérer et le modifier.
Mais une instance d’un noeud gchange tourne sur une machine, dont le propriétaire peut faire l’usage qu’il veut. Il peut donc logiquement intervenir sur la base de données, et supprimer les données qu’il veut. Rien ne l’en empêche, quelque soit le système décentralisé.

En revanche, ses actions sont limités à son noeud, et ne peuvent se répandent sur le réseau que si d’autres noeuds l’ont aussi ajouté comme modérateur sur son noeud.

Tu as franchement cru que ça fonctionnait autrement que dans la vraie vie ? Qu’un développeur ne peut pas intervenir sur sa propre machine ?? Franchement ?
Et bien tu t’es simplement trompé, ou alors on t’a mal expliqué.

Mais il n’y a rien de nouveau la dedans. Tout système décentralisé peut avoir sa modération.

C’est en vain qu’un être humain croit qu’il peut faire du bruit quand il veut et où il veut. Non, le bruit inutile et malveillant peut toujours est stoppé.
D’ailleurs, c’est cela la vraie liberté : elle s’arrête à la limite de l’autre.

Tu veux venir dans nos limites de l’acceptable ? Joue au troll ? Faire du bruit inutile, en criant nuit et jour ? Et bien je t’invite à essayer de le faire avec un de tes voisins, dans la vraie vie, et voir comment il réagit. Tu es bagarreur ? Bon. D’autre sont aussi payé pour stopper les gens comme cela. Je trouve juste dommage, et injuste, d’en arriver là… A la violence, on peut aussi répondre par l’amour… Jusqu’à mourir pour l’autre. Ne pas répondre à la violence, et se taire.

7 « J'aime »