Processus de certification

Bonjour,
Y a une telle abondance de sujets ici qu’il est bien difficile de trouver la réponse à une question PRECISE. Alors je préfère la poser « en direct ».
J’ai certifié plusieurs débutants rencontrés lors d’un altermarché à Perpignan. Certains ont atteint les 5 certifications recommandées mais les 2 mois de délai de prise en compte arrivent à expiration et aucune n’est confirmée. Est-ce normal que ce délai approchant rien ne se confirme ? Question subsidiaire : le débutant doit-il déposer une demande spécifique ou simplement attendre ce processus ? Car j’avoue ne pas me souvenir d’avoir subi cette situation après 3 années de certification personnelle.
Merci.

2 « J'aime »

Parce qu’il ne respecte la régle de distance et surtout il faut qu’un certificateur est plus de 1 de qualité.

Pas obligé d’avoir un certificateur ayant une qualité de 1 ou plus.
Il faut respecter la règle de distance.
Un certificateur de qualité 1ou plus, permet à lui seul de respecter cette règle, mais cela peut aussi se faire à plusieurs certificateurs d’horizons différents.

Oui c’est exact mais question rapidité, il vaut mieux avoir un certif à plus de 1. lorsque je certifie et que je suis le cinquième la certification se fait dans les minutes après ma certif.

T’as mal lu ma question car on habite TOUS le 66 puisque comme je l’ai dit c’était à l’occasion d’un ‹ altermarché › à Perpignan, donc « on-ne-peut plus local ».
Plus d’une qualité de certificateur ? Lesquelles ? J’ai été certifié membre 2 fois et j’ai pas été confronté à ce problème. Idem pour certifier. C’est seulement depuis la relance de nos altermarchés qu’une obstruction se fait jour.
D’autre part si les altermarchés n’existaient pas, comment ferions nous pour nous voir concrètement ? Je me donne un mal fou pour qu’ils existent et trouver une salle sans passe sanitaire. C’est lourd à organiser chaque mois.
Les apéros ont disparu ici. Je me décourage avec les obstacles de plus en plus ardus de cette monnaie.
En tout cas ce serait très constructif de ne pas laisser les nouveaux adeptes qui obtiennent 5 certifications sans AUCUNE explication sur la raison d’un rejet, ni même être tout simplement informés du rejet. Ca finit par dissuader
de vouloir adopter cette monnaie. Trop de sécurité va étouffer le système.
Sur Gchange.fr les offres sont vieilles (plus de 2 ans parfois) et ont du mal à se renouveler. Les peurs des « gestionnaires » rebutent.
En tout cas je vois pas comment mieux faire après mes explications ?
Des solutions ? Sinon j’arrête les altermarchés devenus inutiles avec ces obstructions. On veut créer un monde nouveau mais les « acteurs » de la June vont finir par devenir une caste inaccessible. Décourageant.
Merci

2 « J'aime »

Alors précisez les clés des comptes concernés.

C’est sans doute là le problème, il faut des certifs d’horizons différents pour respecter la règle de distance.

Comment ça ? La licence a-t-elle été bien respectée ?

Avez-vous bien compris ce qu’est la règle de distance, indiquée dans la licence ?
Avez-vous lu cette licence ?

La qualité, c’est le nombre de référents à moins de 5 pas. Prenez le temps de lire les réponses avant de râler.

Cela n’as rien à voir avec la question de départ. Chacun gère ses annonces comme il veut.

Je ne comprends même pas le sens de cette phrase. Savez-vous de quoi vous parlez ?

Allez hors du département, inviter des gens hors département pour augmenter la « qualité » des certifications.
Utilisez g1-monit et Wotwizard pour suivre les certifications.

3 « J'aime »

J’ai lu et relu cette licence y a 3 ans mais y a certaines choses dont je ne me souvenais pas. Ca veut dire quoi : se trouver à une distance <= à 5 pas de 80% des membres référents de la TdC ? C’est quoi ces « pas » aux sens multiples ?

Et moi qui veux certifier ma fille que je connais depuis… 40 ans, je peux pas le faire sous prétexte qu’elle est à Caen et moi à Perpignan ? Qui mieux que moi peut prétendre la connaître ? Quand bien même ce cas de figure soit soluble, comment allez vous faire pour vérifier que c’est bien ma fille, même si par chance elle porte le même nom que moi après s’être mariée ?
Et un SDF exclus de la société est aussi exclus de ce système ?

C’est Big Brother ce processus. Il faut vérifier tellement de choses. Et vous, vous allez faire comment pour vérifier, vérifier, vérifier qu’on a bien vérifié, vérifié, vérifié ? Si tout le monde doit se méfier de tout le monde et jouer les espions, c’est de la suspicion permanente. On ne vit plus. Qui sont les vérificateurs ? Des gens parfaits, irréprochables ? On fait comment pour… le vérifier ?! Ce sont des logiciels ? Donc des machines qui nous gouvernent alors ?

Quelqu’un qui veut tricher trouvera toujours un moyen de tricher, tel un challenge. Ce processus pénalise une majorité d’honnêtes gens qui ne vont pas se prendre la tête avec un système aussi sophistiqué.
Déjà le J.E.U. (Jardin d’Echange Universel) dont je possède l’un des tout premiers carnets que m’a vendu le regretté Daniel Fargeas en personne y a… 23 ans, j’ai un mal fou à le remplir (30 % seulement en 23 ans). Alors la June, qui va accepter de se compliquer à ce point l’existence ? Finalement les gens vont trouver que l’Euro c’est bien plus commode. Vous n’incitez pas les gens à sortir d’un système déjà « sur-fliqué » pour tomber dans un autre tout aussi fliqué, pour ne pas dire parano.

4 000 membres de la June sur une population potentielle de… 55 millions (pour ne parler que des français), on n’est pas prêt de voir arriver le nouveau monde tant réclamé après le Covid.
Cette monnaie dite « libre » n’est finalement accessible qu’à une minorité qui accepte de jouer les flics.
Je suis découragé d’organiser bénévolement des altermarchés pour « démocratiser » cette monnaie. Y a-t-il des volontaires pour venir expliquer aux futurs adeptes de la June la complexité du système le 26 décembre prochain à 10 h à l’altermarché de Perpignan (23 rue du lycée) ? Moi je renonce à faire le job. Je suis ni un matheux ni un adepte du flicage. Je veux simplement utiliser une monnaie… libre.

4 « J'aime »

Cela correspond aux degrés indiqués ici. Six degrés de séparation — Wikipédia
C’est étonnant que vous n’ayez pas encore compris cette règle après 3 ans.

Au contraire faites le, c’est ce qui resserra le mieux la toile de confiance.
Et à terme (dans quelques générations) on ne certifiera que les membres de sa famille et les amis proches.

VOUS, c’est à chacun en son âme et conscience de vérifier qu’ils connait bien les personnes qu’il certifie. Et a chacun de vérifié que les personnes qu’il certifies respecte bien la licence. Et la comprenne. (D’ailleurs je constate que les personnes qui vous ont certifier n’ont pas vérifier que vous aviez compris la licence)

C’est déjà au-delà des prévisions des premiers junistes. La G1 est un projet à long terme, très long terme.

Combien de voitures ont été échangée grâce au JEU en 30 ans d’existence ?

Il y a une marge entre jouer les flics et accordé sa confiance à n’importe qui.

Et prenez vraiment le temps de lire les réponses qu’on prend du temps à vous faire, vous reposez des questions auxquelles on a déjà répondu.

3 « J'aime »

Vous êtes qui pour vous permettre certaines insolences ? On ne sait même pas qui se permet de nous donner des leçons ? Vous êtes parfaits ? Honnêtement !
Beaucoup sont rebutés à venir ici car vous n’arrêtez pas de nous rabaisser. Vous vous sentez si supérieurs que çà ?
L’histoire des pas, qui est capable de faire de tels calculs, en dehors de matheux chevronnés ? C’est bien ce que je dis, c’est réservé à une caste de pros obsédés par les chiffres. C’est d’ailleurs ahurissant de voir les calculs astronomiques que vous évoquez dans cette licence.
Un projet à long terme ? Daniel Fargeas, le fondateur du JEU est mort avant que sa formidable invention ait pu voler de ses propres ailes. On peine à la faire vivre, 23 ans après. Et pourtant c’est beaucoup moins ardu que vos phobies. Pendant ce temps les banques veulent anticiper l’expansion des monnaies alternatives en nous préparant une monnaie numérique unique pour encore plus nous asservir, nous espionner… qu’on doit déjà le faire ici. Dans ‹ 23 ans › il sera trop tard. La planète brule, la pandémie est incontrôlable. Le passe sanitaire a largement le temps de nous brider davantage.
Vous voulez la perfection ? Vous êtes un peu trop prétentieux. Pour ça il faudrait l’être soi-même avant de l’exiger des autres. Auriez-vous la prétention d’affirmer que vous êtes parfaits ? Un peu d’humilité vous serait bien utile ici.
Merci de votre … bienveillante écoute.

3 « J'aime »

Je ne vois rien d’insolent à tenter de vous expliquer certaines choses que j’ai pris le temps comprendre.
Personne ne vous demande de faire des calculs compliqués, les logiciels le font pour vous.

Oui, c’est un projet à long terme, il faudra 40 ans pour que les premiers aient créé leur part de monnaie, et Stephane Laborde parle de 240 ans pour que cette monnaie se généralise.

Le JEU à du mal à se généraliser, vous êtes vous vraiment demandé pourquoi. Je pense que c’est un problème de confiance, peut-on vraiment faire confiance à des bouts de papiers ?

Je ne cherche pas la perfection, qui vous parle de perfection ? J’essaie juste de faire de mon mieux, avec ce que j’ai, sans exiger que le système s’accorde avec mes désirs.

Mon écoute me semble juste à la hauteur de vos propos.
J’espère simplement qu’à la lecture de mes réponses, vous avez maintenant une meilleure compréhension du système des certifications.

4 « J'aime »

On n’a pas la science infuse comme vous, pour ingurgiter une telle complexité. Y a que les matheux qui peuvent le faire. On n’est pas des surhommes. Et on ne voit pas l’intérêt d’un tel flicage obsessionnel. Si on ne peut pas faire confiance dans des papiers (JEU) alors comment faire confiance à un système qui nous dépasse techniquement ?

Quant à la question « combien de voitures ont été échangées au JEU », je vois pas du tout son intérêt, d’autant plus que tu n’as pas l’air de connaître son fonctionnement. Vu que les carnets du JEU (papier) sont individuels et pas centralisables, je vois pas du tout comment on peut faire un tel calcul.

Et puis ma remarque voulait démontrer justement qu’une génération n’a pas suffi pour que le JEU devienne… monnaie courante, malgré une souplesse d’utilisation que n’a pas la June, alors vous s’il faut attendre 2 générations (ou 240 ans !!!), à quoi bon dès lors, puisque… la planète brûle, que les banques nous auront totalement asservis avec leur future monnaie numérique très intrusive dans notre vie privée ? Ca frise l’absurdité si on ne peut pas s’en servir pour contrer le pouvoir des banques.

Quant à ma remarque sur les fautes (d’accords de verbe impardonnables, notamment) elle visait à démontrer une idée de… fond à savoir que vouloir nous faire ingurgiter des calculs arithmétiques abscons quand soi-même on ne maitrise pas les outils linguistiques de base finit par tourner en ridicule les leçons que vous voulez nous infliger, en nous prenant de haut de surcroît.

Y a une personne avant hier soir qui a réagi tardivement à nos échanges en confirmant l’impression que j’avais déjà eue y a 3 ans en venant poser une question sans agressivité. Vous avez des attitudes méprisantes de matheux à l’égard de novices.
Toutes les applications ont des licences qu’on nous demande de lire et approuver. Le fais-tu systématiquement et retiens-tu toutes les notions qui y figurent ?
Sais-tu combien de fois -sans tricher- y a le mot « vérifier » dans votre licence, toi qui la connais si bien ? Tu vas être surpris du chiffre qui démontre une parano inutile. Daniel Fargeas a voulu protéger son « BB » du JEU. Il avait peur de l’arrivée d’internet et de la « numérisation » de son idée. Résultat, à sa mort y avait aucune relève, tellement il portait tout à bout de bras. C’était pas du tout un problème de confiance des usagers mais de son créateur (comme vous avec vos « vérifications » infernales). Ce sont les Québécois qui l’ont repris et l’ont réintroduit en France. Mais malgré tout y a eu aucune tentative de « vol » ni de fraude qui vous obsède tant.

J’ai été journaliste pendant 25 ans, jamais je n’ai entendu parler des « pas » qu’on devrait tous connaître selon toi et les scribes de la licence. Apprend déjà à conjuguer les verbes basiques avant de faire preuve d’impudence !

PS : votre présentation de la licence est austère, fade, « amateur ». Ca n’encourage pas à l’ingurgiter patiemment. Ca nous incite à la lire en diagonale. Quant à la lire à voix haute à un futur certifié, ça fait sourire. On se croirait à l’école primaire ! Vous nous prenez vraiment de haut.

Je verrai demain à l’altermarché ce qu’en pensent les « usagers », surtout des 240 ans de Stéphane Laborde qu’on connaît bien ici à Perpignan mais qu’on ne voit pas pratiquer des échanges malgré ses nombreux porte-feuilles. Ca fera certainement sourire aussi.

Bye-bye

4 « J'aime »

Ça m’attriste de le dire, mais je comprends la réaction de @Patrice_Leroux et je suis d’accords avec beaucoup de ses remarques (pas sur les attaques personnelles concernant l’orthographe ou autre bien sûr).

Les façons de répondre robotiques et protocolaires ne peuvent donner que ce genre de réactions.
Je suis vraiment triste de voir à quel point les junistes les plus militants ne prennent jamais en compte les critiques qu’on fait au système G1, à sa licence, son fonctionnement, les manières employés, ect …

Comme si toute remarque émise ne pouvait être que le fruit d’une incompréhension.
Jamais de remise en question.
Toujours à dénigrer les autres systèmes, comme si la ML, dans sa forme actuelle, était la seule et unique réponse à tous, et qu’elle fait toujours mieux que les autres. C’est faux.

Note incapacité à savoir accueillir les critiques et se remettre en question me met vraiment mal à l’aise à chaque fois, et de plus en plus. Si je ne croyais pas au potentiel de ce système dur comme fer, je ne contribuerais plus à ce projet depuis longtemps. Et plus le temps passe, plus cet entre-soit idéologique m’horripile.

Oui la licence charte d’utilisation est indigeste et doit être changé.
Oui les règles de la toile de confiance sont perfectibles et ont vocations à êtres améliorés pour amener plus d’humain dans sa gestion, en y incorporant le droit à l’erreur via la révocation collégiale par exemple.
Oui Cesium manque d’information concernant les blocages dû au non respect de la règle de distance.
Oui les outils techniques sont truffés de bugs, ce qui à pour effet de surmener le support utilisateur, qui doit répéter encore et toujours la même chose, le temps que ces problèmes soient réglés (bravo @Maaltir pour ça notamment).
Oui les règles de la toile de confiance sont techniques et précises, difficiles à appréhender.
Les outils comme Cesium devront à l’avenir les vulgariser mieux que ça. Plus c’est compliqué, plus ça demande un travail d’UX user-friendly. Je ne fais aucune critique sur le travail réalisé à ce sujet, juste un constat, on a un gros boulot à faire là dessus.

Tout ceci n’est qu’à l’état de preuve de concept, qui traîne tellement à s’améliorer qu’on se fatigue de le rappeler.

4 « J'aime »

J’ai malheureusement pas le temps de tout lire votre commentaire (qui me réconforte dans mon analyse) car demain j’organise un altermarché où je vais me sentir obligé d’expliquer qu’il faudra attendre… 240 ans pour voir aboutir la June. Ils ne voient même pas l’absurdité de leurs propos. Moi aussi c’est ma conviction de la nécessité de ces monnaies qui fait que je persiste à adopter la June. Mais… ça me ‹ coûte › !

pourquoi vous utilisez de l’électricité et des téléphones?
des ordinateurs?
Quelle complexité, qui dépasse beaucoup d’entre nous techniquement.

Alors pourquoi parler de problème de confiance dans le JEU ??? C’est pas moi qui ai fait cette réflexion. Dites le à son auteur. Pas à moi.

Oui, et alors?
Il y a des gens qui font des échanges, qui n’attendent pas, qui économisent beaucoup d’euros grâce à la june, qui se font un carnet d’adresses de producteurs et de contacts grâce à la june, etc… c’est bien que déjà tout de suite il y a un impact.

Combien de temps il a fallu pour que la France passe de la royauté à une république?
Comment se fait-il que les GAFAM occupent tout le marché et sont vus par les gens comme étant les seuls systèmes « non prise de tête » et « sérieux »?

Il y a bien une hiérarchie des normes et des valeurs qui fait qu’aujourd’hui, la solidarité est vue comme « prise de tête », « chiante », « galère » par plein de gens.

Et en parlant de flicage, ben il s’agit d’inciter chaque personne à prendre des responsabilités.

Le type de monnaie ou d’échange se fait selon la confiance qu’on peut accorder.

La confiance maximum c’est le don sans contrepartie directe à la communauté.
La confiance minimale c’est le troc avec retour direct.

Ni l’un et l’autre ne sont mauvais en eux-mêmes, utilisés avec de bonnes valeurs.

La monnaie libre pour moi, coupe la poire en deux (il faut bien faire confiance aux noeuds et aux développeurs!), mais va être exigeante sur la création monétaire qui doit être équitable.

Le problème que j’ai déjà soulevé est la complexité d’application de la licence avec des termes technocratiques auxquels on ne comprend rien. Qu’ils simplifient la méthode ! Cette opacité rebute. Ils s’enferment dans une logique obsessionnelle de technocrates et refusent d’entendre les voix… du peuple.
C’est pour ça d’ailleurs que l’alter-marché qu’on pratique n’est pas ouvert qu’à la June mais à 2 autres monnaies nées aussi à Perpignan. De sorte que chacun choisisse celle qui lui correspond le mieux, en plus du troc et… du don.

Bon poka a bien répondu plus haut, je pense.

Bonjour tout le monde,
Je ne vais pas entrer dans la discussion car cela n’apporterait rien à la question première de Patrice
Toute nouvelle dans la monnaie, je ne suis pas une matheuse et je suis nulle en informatique mais par contre, j’adore chercher, creuser, car je déteste ne pas comprendre et dans ce cas ci, ce qui me passionne, ce sont les certifications.

Avant, les certifications ne posaient pas de soucis car peu de membres, mais la demande d’adhésion explose, du moins en Belgique et les formateurs font ce qu’ils peuvent pour expliquer mais c’est toujours incomplet, avec la meilleure volonté du monde, nul ne maîtrise tout à la perfection.
Donc, depuis quelques mois en Belgique, ça certifie a tour de bras, généreusement, pour faire plaisir et ça coince ! Comme pour Patrice.

J’ai découvert que si on peut certifier tous les 5 jours pour le système, en réalité, c’est 5 jours après la dernière validation que la prochaine certification sera validée à son tour.
Donc, si vous certifiez Y le 02 mais que Y ne devient membre que le 10, la prochaine certification qui sera validée pour vous ne se fera pas avant le 15
Donc, NE PAS certifier tous les 5 jours sans vérifier la disponibilité

Si possible, il faut utiliser les trois outils pour démêler les imbroglios des certifications à tout va
Wotwizard-ui (pour les disponibilités des membres), Cesium (pour le nombre de certifications en attente) et g1-monit (pour la distance, la qualité du dossier, les certifications déjà données et la limite d’adhésion)
C’est un peu compliqué oui, parce que nous sommes bcp à présent, mais une fois qu’on a compris, ça roule. Après, faut expliquer ça partout, mais comment faire ?

J’ai fait un doc word (seul outil que j’arrive à utiliser) avec les certifications en cours dans mon entourage, je ne sais pas comment faire pour avoir un outil qui reprend tous les paramètres techniques dont il faut tenir compte pour certifier (là je ne parle pas du tout des spécifications liées à la charte)
Si quelqu’un peut le faire ? Excel ou autre ?
A vrai dire, je n’arrive même pas à le partager ici lol Je vous mets un Print Screen
Screen certifcations pour le fofo

4 « J'aime »

Merci de tes éclaircissement et de ta simplicité @poka .
Je remercie aussi @Maaltir pour ses réponses aussi très claires.
C’est bien de mettre les points sur les i de temps en temps…
Si cela peut servir à améliorer les relations entre ceux qui doivent mettre au point l’outil et ceux qui doivent l’utiliser. Les uns ont besoin des autres et vis versa, ne l’oublions pas.
:upside_down_face:

1 « J'aime »